Francesco Tristano presents p:anorig

Francesco Tristano presents p:anorig

Sonntag, 01 August 2021 20:00 ECHTERNACH

Programm

Francesco Tristano - biographie
 
 
"La musique c'est la musique". C'est ce qu'Alban Berg répondit à George Gershwin au printemps 1928 à Paris, en référence au fait qu'il n'existe aucune distinction entre ce que nous considérons comme musique savante et musique populaire. Francesco Tristano a fait sienne cette citation au cours de la décennie passée et au travers de son travail ; associant piano et synthétiseur entre les partitions de Jean Sébastien Bach de même que Frescobaldi, Berio, Buxtehude, Stravinsky et Gershwin entre autres - et les derniers outils de production et de séquençage. Les différences entre un récital de piano - ou une partition classique - et un morceau de techno sont cependant tout à fait évidentes, que ce soit couché sur papier, téléchargé sur un ordinateur ou improvisé live ; mais la musique est la musique quel que soit son style, électronique ou baroque, danse ou avant-garde.
Les enregistrements de Francesco Tristano tentent également d'englober un large spectre ; il a mis au point pour Deutsche Grammophon des programmes fondés sur Cage et Bach
(« Bach/Cage », 2011), Buxtehude et Bach (« Long Walk », 2012), Ravel et Stravinsky dans « Scandale » (2014). Et il a également développé pour le label français Infiné ses propres compositions dont les éléments principaux sont l'expérimentation rythmique, la texture abstraite et une exceptionnelle sensation de liberté. Bien que cela puisse apparaître comme une méthode contradictoire, presque bipolaire, il existe en vérité une ligne très directe - aussi ténue soit-elle - reliant Bach à la musique techno ; le rythme dansant, l'harmonie et l'ordre que l'on peut trouver chez Bach sont en réalité très vivants dans la musique pop. Il y a une énergie familière, ainsi qu'un sentiment rigide et intense de groove.
 
La musique techno est entrée dans sa vie alors qu'il préparait son diplôme à la Juilliard School à New York. Dans la journée, il dirigeait The New Bach Players lors de leurs exercices de Bach et le soir, les clubs de la ville lui faisaient connaître à la techno et à la house. En 2007 dans « Not for piano », il publia ses propres compositions ainsi que des versions pour piano d'antiennes de Detroit telles que  « The Bells » de Jeff Mills ou « Strings of Life » de Derrick May. Un an plus tard, en 2008, avec  « Auricle Bio On », il introduisit le son du piano en l'utilisant de concert avec un sampler et un synthétiseur. En fait, avec la parution en 2010 d' Idiosynkrasia, Francesco accomplit la synthèse des deux langages : la virtuosité numérique et de remarquables textures électroniques, qu'il revendiqua
sous le titre « Piano 2.0 ».
 
En 2017, Francesco Tristano signe un contrat exclusif avec Sony Classical. Le premier album en collaboration avec Chilly Gonzales, est sorti en septembre 2017 sous le titre de « Piano Circle Songs ». Son dernier album « Tokyo Stories » rend hommage à la capitale nippone. Francesco Tristano y partage son Tokyo de la façon la plus intime en mettant en valeur la beauté et les contradictions de la mégapole.
 
 

Allgemeine Informationen

Standort

Abteihof Echternach | L-6401 ECHTERNACH


Kontakt Veranstalter

Tickets

http://tickets.luxembourg-ticket.lu/31177

Diese Webseite verwendet Cookies zum Zwecke der Optimierung des Angebots und der Personalisierung von Inhalten. Indem Sie auf der Seite weitersurfen, stimmen Sie der Verwendung dieser Cookies zu. ICH STIMME ZU Weitere Infos